Vancouver Island

Avant toute chose, sachez qu’il s’agit d’une très grande île. Environ 400km de long sur 80 de large, soit la superficie de la Belgique, ou 10 fois la superficie de la Corse. Vous ne pourrez pas tout voir et il faudra faire des choix.

J’y ai passé 9 jours dont je vais vous parler dans cet article.

On se rend à l’île de Vancouver en bateau, avion ou hydravion. J’ai opté pour l’hydravion au départ de Vancouver pour Victoria.

C’était mon baptême d’hydravion et j’ai adoré ce vol d’environ 2 heures avec Harbour Seaplanes : https://www.harbourair.com/

Victoria BC 2

Victoria :

Victoria est la capitale de la Colombie Britannique. C’est une ville étendue mais qui n’a pas de centre ville plein de grattes-ciel comme Vancouver. Ici on est plus dans le style…Victorien !

Voici quelques choses que je vous conseille de faire :

1)Aller s’acheter une glace faite maison à Kid Sister Ice Cream dans Fan Tan Alley : Il s’agit de la rue la plus étroite du Canada, à l’entrée de China Town. Différentes boutiques s’y trouvent, l’ambiance est sympa et surtout les glaces de Kid Sister sont probablement les meilleures que j’ai jamais mangées ! http://www.kidsistericecream.com/

2)Se balader dans Beacon Hill Park : c’est un beau parc au bord de l’océan. N’hésitez pas à aller jusqu’au bord de l’eau. En chemin vous y verrez beaucoup d’animaux et vous aurez peut-être la chance de voir passer des phoques ou des orques dans l’océan. J’y ai vu 2 chouettes en train de manger un serpent, beaucoup d’écureuils et de hérons bleus, et un phoque.
Owl Victoria BC

3)Autour du port : nous avons mangé deux fois au Red Fish Blue Fish, un fish and ships très bon à un prix correct mais très prisé donc essayez d’anticiper un peu pour éviter les heures de pointe ( https://www.redfish-bluefish.com/ ). Ensuite longez le port jusqu’à la maison du parlement.

4)Louer un vélo ; il y a beaucoup de loueurs, nous avons choisi celui-ci et avons été très satisfaits :https://victoria.cyclebc.ca/
Nous avons longé la baie vers l’Ouest pour aller jusqu’à MacAuley Point Park. Du bout de la jetée vous verrez de petites îles sur lesquelles se prélassent des phoques. Nous sommes ensuite remontés plein nord jusqu’à traverser la rivière et avons pris à droite pour finir la boucle.
FullSizeRender

Victoria est aussi un bon point de départ pour des excursions en bateau pour voir des orques et baleines. J’ai choisi de ne pas faire ça ici pour 2 raisons :

-l’océan entre Vancouver Island et les îles San Juan à l’Est est très fréquenté (paquebots, bateaux de whale watching…) et je préférais un endroit plus sauvage.

-on est un peu serrés comme des sardines sur ces bateaux et c’est un peu l’usine, je préférais quelque chose de plus authentique et « privé ».

Je ne dis pas que ce n’est pas bien, et beaucoup de personnes en ont été ravies, mais vu le prix de ces expéditions j’ai vraiment voulu choisir ce qui me semblait le plus approprié en fonction de mon goût pour « l’aventure » 😉.

Je parlerai plus tard de mon excursion pour voir les orques à Vancouver Island.

Tofino

Tofino est à l’ouest de l’île et il n’y a as de route directe pour s’y rendre depuis Victoria. Comptez une journée de voiture avec différentes escales.
Il faut faire des choix, comme je vous l’ai dit, car les distances et les temps de trajet sont importants.
J’ai donc choisi de m’arrêter à Cowichan Bay qui vaut le détour pour son port et ses maisons sur pilotis.

Ensuite nous avons fait un arrêt à Cathedral Grove
Cathedral Grove 1
pour y voir les énormes pins douglas, dont le plus gros a plus de 800 ans et plus de 3 mètres de diamètre.
Cathedral Grove 2
Cette balade est vraiment très sympa, allez aussi sur les sentiers au bord du lac Cameron.
Cathedral Grove 3

La suite de la route est aussi superbe, des lacs, canyons, rivières, montagnes…
Vancouver Island drone 1
De quoi faire plusieurs arrêts pour admirer le paysage, randonner, se baigner, et se rendre compte de la démesure de Vancouver Island.
Bald Eagle

Tofino

Tofino est la destination numéro 1 pour le surf au Canada. Vous pourrez louer du matériel à plusieurs endroits facilement.

DCIM100GOPROGOPR1088.JPG
DCIM100GOPROGOPR1088.JPG

Les vagues et spots sont bien pour tous les niveaux, avec de longues mousses pour les débutants, de belles vagues pour les plus aguerris, et selon la saison et la météo, de gros tubes pour les plus nerveux. L’eau était autour de 10 degrés en fin Juin mais avec une bonne combi, gants, chaussons et cagoule, personne n’a eu froid, même les plus réticents. Bref un vrai régal.

DCIM100GOPROGOPR1129.JPG
DCIM100GOPROGOPR1129.JPG

Il y a aussi de nombreuses balades randonnées ou excursions à faire. Ne manquez pas la Wild Pacific Trail à Ucluelet,
Plante Carnivore
une superbe balade pour tous les niveaux.
Pacific Trail 1
On peut aussi louer des canoës ou kayaks, faire des tours en bateau pour voir les ours ou baleines. Bref, selon votre budget et le temps que vous avez, il y a vraiment de quoi s’occuper plusieurs jours.
Wild pacific trail vancouver island
En ce qui me concerne, je n’ai fait que surfer 4 jours, et faire quelques petites balades/rando, mais aucune autre activité.

Campbell River

Orque Vancouver Island
Ensuite nous sommes partis pour Campbell River. Après de longues hésitations et reflexions, c’est ici que j’ai choisi de reserver plusieurs mois à l’avance une journée en bateau pour voir les orques.
J’ai choisi Aboriginal Journeys ( https://www.aboriginaljourneys.com/ ) d’après les commentaires tripadvisor. En résumé, c’était vraiment génial. Gary est adorable, à l’écoute, drole, a de grosses connaissances sur la région dont il est originaire), a été marin professionnel dans ces eaux difficiles dont les courants marins sont les plus forts au mondeet est un amoureux de la nature et des animaux.
Baleine Vancouver Island 2
Gardez bien à l’esprit que voir des orques est une chance mais n’est pas systématiques. Je pense que 3 sorties sur 4 sont récompensées par la vue de ces magnifiques animaux, mais les differents bateaux communiquent entre eux, et Gary fera tout pour que vous en voyiez, quitte à faire plus de 100km comme nous, en remontant des fjords. Nous avons aussi vu beaucoup de baleines à bosse et des paysages superbes. Ca a été une journée mémorable.

Le Nord de Vancouver Island

Enfin nous sommes remontés vers Port Hardy en faisans différents arrêts.
Je vous recommande
-Elk Falls Park : https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g181792-d4751695-Reviews-Elk_Falls_Provincial_Park-Campbell_River_Vancouver_Island_British_Columbia.html
Allez y tôt pour être tranquille sur le pont suspendu. Faites le tour pour aller au dessus de la cascade. Une superbe balade.
Elk Falls Park Vancouver Island
-Hoomak Lake : arrêtez vous sur l’aire d’autoroute et descendez au lac. La vue y est superbe et vous pourrez vous balader ou pique niquer.
Hoomak Lake Vancouver Island
-Telegraph Cove : mini village avec quelques maisons sur pilotis, de quoi louer des kayaks, manger un morceau, faire des excursions. Un classique du nord de l’île qui vaut le détour, voire le séjour.
-Tex Lyon Trailhead : Une superbe rando qui longe l’océan, tantôt en bord de mer, tantôt dans la forêt. Nous nous y sommes régalés. Le sentier n’est pas très commode par endroits donc n’y allez pas en sandales avec une poussette…

Voilà c’est fini pour Vancouver Island. Ma vidéo sur le sujet est sur ma chaîne youtube :
Je vous raconterai prochainement la suite de l’aventure : le départ de Port Hardy vers Prince Rupert à la recherche des Grizzlis !

Vancouver : les 4 visites incontournables

Si vous passez 3 jours à Vancouver et que vous vous demandez ce que vous devez absolument faire, vous êtes tombés sur le bon article.
Comme je le dis dans ma vidéo sur Cannes, Vancouver fait partie de ces villes qui ont la chance d’être dans un cadre naturel superbe. L’océan est partout autour, les montagnes sont toutes proches, et les buildings tout de verre du centre ville plantés dans ce décor magique la mettent dans la même catégorie fascinante que San Fransisco ou Sydney par exemple.
C’est la 3ème agglomération du Canada derrière Toronto et Montréal, donc les possibilités de visites et activités sont énormes. Elle apparaît d’ailleurs régulièrement dans les toutes premières places, voire à la première place des villes les plus agréables à vivre au monde.
Vous comprenez donc qu’en 2 ou 3 jours il va falloir faire des choix, et c’est le but de cet article.
Voici donc les 4 choses à ne pas manquer à Vancouver selon moi :

1)Stanley Park


Ce n’est pas juste un parc, il a été élu plus beau parc du monde par un vote sur tripadvisor, c’est le 3ème plus gros parc d’Amérique du nord, une véritable forêt en pleine ville avec une piste cyclable de 8 km qui en fait le tour en longeant l’océan. Cette piste cyclable a 2 voies, une pour les piétons et une pour les vélos, et elle est à sens unique. Elle vous offrira des vues superbes sur plusieurs parties de la ville et sur la baie. Louer un vélo est très facile, j’ai été très content du loueur suivant : https://spokesbicyclerentals.com/ . Idéalement situé, matériel en très bon état et équipe efficace et sympa.
Nous avons vu un raton laveur, il y en a beaucoup dans le parc.
racoon
Ouvrez l’oeil car apercevoir des orques ou autres cétacés est possible. Vers la fin de la boucle, n’hésitez pas à quitter la piste pour aller explorer le centre du parc. Il faudra monter un petit peu mais à l’aide du plan du parc que vous aurez astucieusement pris chez le loueur de vélo, dirigez vous vers l’étang au centre du parc. En chemin vous verrez de superbes arbres centenaires et les pistes sont très agréables. J’ai plus filmé que pris des photos donc vous en verrez plus dans ma vidéo sur Vancouver.
Stanley Park pond
Enfin, en fin de balade, longez la côte sur la piste cyclable vers Canada Place, vous découvrirez ce quartier très sympa, avec la base d’hydravions, des marinas et des buildings de verre intégrés dans une belle végétation.
Vancouver
Bref ce n’est pas pour rien que Stanley Park est la 1ère activité à faire sur 320 sur Tripadvisor.

2) Gastown
Snapseed14
Gastown est un quartier vraiment très sympa. Il est connu notamment pour son horloge sifflante à vapeur, mais ses bâtiments victoriens abritant des galeries d’art indépendantes, des restaurants ou des boutiques de souvenir en font un quartier branché, qui a vraiment une âme et dans lequel vous aimerez vous balader de jour comme de nuit.
Vancouver Gastown

3)Granville Island Public Market
Granville market
Granville Island juste au Sud du centre ville est mon 3ème inmanquable de Vancouver. Vous y trouverez des magasins divers (sport/aventure, galerie de photographe, souvenirs…) mais surtout le marché couvert. Fruits, légumes, poissons, viande, souvenirs, et plats divers en font un endroit très animé et sympa pour faire vos courses, vous promener ou acheter de quoi déjeuner rapidement. La vue sur le centre ville au Nord est superbe.

DCIM100MEDIADJI_0292.JPG
DCIM100MEDIADJI_0292.JPG

Je me suis rendu à pied à Granville Island depuis English Bay beach. C’est une bonne marche qui vous permettra de découvrir english bay, sunset beach park puis d’admirer la vue sur Granville et sur le centre ville et ses gratte-ciels depuis le pont Burrard.

DCIM100MEDIADJI_0649.JPG
DCIM100MEDIADJI_0649.JPG

Un excellent moyen de se mettre en jambe pour la journée et d’avoir un bon aperçu global de la ville.
Ensuite vous pourrez quitter granville island en prenant l’aquabus (un petit bateau taxi) pour revenir vers le centre ville par exemple : https://theaquabus.com/

4) Vancouver lookout
https://vancouverlookout.com/
Ce dernier point est payant. Comptez environ 20$ canadiens (14Euros au moment où j’écris cet article) pour monter au Vancouver lookout, mais croyez moi, ça en vaut la peine.
Vancouver Lookout
Vous y aurez une vue panoramique sur toute la ville et la région.
J’y ai fait plusieurs timelapses dont le rendu est top, et des photos de la ville vraiment intéressantes qu’on a l’habitude de voir en drone en général.
Snapseed13
L’entrée est valable toute la journée (jusqu’à 23h) donc vous pourrez y revenir pour le coucher de soleil si ça vous chante. Il y a aussi un restaurant au dessus dont les prix sont assez élevés mais qui offre une vue superbe.

Et comme je ne suis pas radin voici un petit bonus. Au nord du centre ville se trouvent 2 parcs qui ont des ponts suspendus : Lynn canyon Park et Capilano suspension bridge. Voici quelques infos si vous comptez y aller.
Capilano suspension bridge est le plus long pont suspendu du monde. C’est un parc privé payant (55$ par adulte…) et très très visité.
Lynn canyon Park est un parc public gratuit et moins fréquenté. Son pont suspendu est moins long mais en y arrivant tôt vous pourrez avoir beaucoup moins de monde dessus ce qui est quand même plus sympa.
Pour ces raisons j’ai choisi d’aller à Lynn Canyon Park.
Lynn Canyon suspension bridge
J’ai été content d’y aller et le parc est vraiment joli, d’immenses arbres, un canyon impressionnant qu’on peut traverser sur différents ponts, longer pour pique niquer au bord de l’eau, la couleur de l’eau est très belle, le pont suspendu est très sympa, bref c’est une très bonne balade.
Lynn Canyon Park
Cela dit, pour être honnête, si vous visitez la Colombie Britannique et/ou l’Alberta, vous aurez des paysages au moins aussi beaux voire bien plus beaux et vraiment sauvages, donc ces 2 parcs sont à faire si vous avez le temps, mais sinon, privilégiez la visite du centre de Vancouver, ou une journée à Whistler, ou à Grouse mountain par exemple.

Vancouver night shot

Voilà j’en ai fini, j’espère que cet article vous sera utile et agréable. N’hésitez pas à me poser des questions, commenter ou apporter vos propres expériences sur Vancouver.
A très bientôt pour la suite de ma série d’articles sur le Canada et d’ici là bougez vous !

Ma vidéo sur Vancouver :

De Sanary-sur-Mer à Cassis en 3 points :

On cherche souvent à partir loin en vacances sans vraiment profiter complètement de la région où l’on vit. Et justement j’ai la chance de vivre dans une région riche en beaux paysages, belles villes et villages et avec une météo généreuse.
Or il restait une partie de la côte méditerranéenne qui m’était inconnue, celle entre Sanary-sur-Mer et Cassis.
J’ai donc décidé d’y passer quatre jours et voici quelques endroits qui valent le détour.

1)Sanary-sur-Mer :

Snapseed3

C’est vraiment une très jolie petite ville, avec une histoire et un port vivant.
Le quartier du port est piéton ce qui est vraiment sympa et vous aurez de magnifiques photos à prendre autour du port.
Pour ceux qui aiment les vieilles voiles, sachez que Sanary est connue pour ses pointus, traditionnels bateaux de pêche qui sont à voile ici. Pour en savoir plus, je vous conseille ce site : http://www.lespointusdesanary.fr/
IMG_0944

Selon la saison vous pourrez faire une excursion en bateau au départ du port à la recherche de cétacés, ou pour différentes destinations (iles des Embiez, Porquerolles, calanques de Cassis…), ou encore pour de la pêche sportive.
N’hésitez pas à passer à l’office du tourisme tout près du port, ou à aller directement sur le port où ces départs d’excursions sont bien visibles.

Mais revenons à la ville.
Je vous conseille trois choses :
1)La balade autour du port et dans les petites ruelles proches.
2)Monter à la tour de Sanary, c’est gratuit et la vue est superbe même par temps orageux comme ici:
Snapseed
3)Faire le marché de Sanary qui a lieu les Mercredis et qui a été élu plus beau marché de France par le concours TF1 2018 :
marché

Bref, pour son histoire, ses couleurs, ses ruelles, son marché et son port, Sanary vaut vraiment le détour.

2)La route des crêtes

Entre Sanary-sur-Mer et Cassis se trouvent plusieurs villes (Bandol, la Ciotat…), plages, balades sympas mais si vous ne devez en faire qu’une c’est la route des crêtes entre la Ciotat et Cassis.
Snapseed7
Cette route monte puis longe les plus hautes falaises maritimes de France, et les deuxièmes plus hautes d’Europe. Concrètement, ne laissez pas les enfants sans surveillance car une chute de 300m est possible. Mais quelle vue ! Les moins courageux pourront facilement s’arreter et garer la voiture à proximité de points de vue superbes, mais on peut aussi prévoir de petites randonnées le long des falaises qui vous mèneront à des points de vue moins fréquentés et tout aussi superbes. Notez que cette route est parfois fermée à cause du risque d’incendie, notamment par fort mistral.
Snapseed6
Pour finir la balade, poussez jusqu’à Cassis pour faire un tour autour du port.
Snapseed5
A l’ouest de Cassis commencent les calanques qui valent aussi vraiment le détour si votre timing le permet, mais elles peuvent faire à elles seules l’objet de plusieurs jours de rando, kayak, baignade…
Bref la route des crêtes est vraiment un incontournable de la région.

3) L’arrière pays

Il y a quelques balades ou randos très sympas au nord de Sanary-sur-Mer qui offrent de superbes vues sur toute la côte. Je ne les ai pas toutes faites bien sûr mais je peux vous en recommander une superbe : le tour et l’ascension du Gros Cerveau.
created by dji camera
C’est une boucle vraiment agréable au départ du parking de l’observatoire astronomique d’Ollioules. Vous pouvez faire directement l’ascension du Gros Cerveau qui est plus rapide mais moins sympa que ce tour + ascension qui offre de meilleures vues, des paysages plus variés, mais qui est forcément plus longue. Comptez environ 3h30 pour parcourir les 9,5 km et 500m de dénivelé positif. Quelle que soit la saison prenez de l’eau. Un topo très précis est sur le site et l’application visorando :
https://www.visorando.com/randonnee-tour-et-ascension-du-gros-cerveau-olliou/

Cette rando offre de superbes panoramas dans toutes les directions, un vrai régal, mais ce n’est pas une promenade à faire en sandales hein, c’est une rando et encore une fois, prenez de l’eau !
created by dji camera

Voilà quelques pistes pour passer un bon séjour dans cette région, dites moi ce que vous en pensez et n’hésitez pas à compléter par vos expériences personnelles en commentaire.
A très vite pour un nouvel article et d’ici là bougez-vous purée, bougez vous!

Booking.com

1 an, c’est l’heure du bilan !

Salut à tous,

Voilà un an que j’ai commencé mon aventure Youtube et la création de ce blog.
C’est l’heure de faire un petit bilan et de se fixer des objectifs.
Pour commencer voici ce qui a changé et où j’en suis. J’ai 5700 abonnés sur ma chaîne Youtube.
5700

Alors ce n’est pas une progression à la Olivier Schmitt ni à la Peter McKinnon :), mais à mon humble niveau je suis ravi que mes vidéos plaisent et soient utiles à beaucoup. J’ai commencé par des tutos sur le Mavic Air puis ai élargi les sujets traités à la vidéo en général parce que c’est vraiment ça qui me plait. Le drone est un superbe outil pour faire de la vidéo mais c’est la vidéo qui me passionne donc j’ai fait ce choix. Mes tutos sur le DJI Osmo Pocket et sur la Gopro 7 black ont vraiment beaucoup plu. Comme vous l’avez vu, j’essaye d’alterner entre tutos drone, tutos montage vidéo sur Davinci Resolve, et tutos sur la vidéo en général (tests de materiel, conseils de prise de vue…).
Quelques marques commencent à me contacter et à me proposer des « cadeaux » en échange de vidéos. J’en ai en cours mais la plus intéressante pour moi a été l’offre de BenQ qui m’a offert l’excellent écran SW271 dont je vous ai parlé dans ma vidéo « comment choisir un écran pour la vidéo ».
Ma vidéo sur la ville de Cannes a beaucoup plu localement et je suis régulièrement invité par la ville a des événements très intéressants qui me permettent de découvrir des métiers que je connaissais peu, et de faire des rencontres passionnantes. Enfin je suis devenu ambassadeur de la marque Côte d’Azur comme je vous l’ai expliqué dans une vidéo récente disponible dans la section « vidéos » de ce blog. Là encore, ce sont des rencontres et des opportunités passionnantes qui s’offrent à moi.
web-37
J’ai débuté sur Instagram (@monsport06) en Juin dernier et 550 personnes me suivent, 284 personnes me suivent sur Facebook et je commence tout juste sur twitter avec 108 followers (@monsport06).

Voilà pour le bilan et les chiffres :).

Au delà de tout ça, je me suis découvert une passion pour la gestion de ces différents réseaux sociaux et surtout Youtube. Je parle de vidéo sur Youtube mais Youtube est aussi une passion. Gérer une chaîne fait appel à de nombreuses compétences que je me régale à travailler pour progresser. C’est aussi des échanges très enrichissants entre passionnés, comme par exemple Hubert Aile (Son site : https://www.hubertaile-drones.fr/ Sa chaîne yt : https://www.youtube.com/channel/UCvWw1QFPqCEs-yE98INcolg ), ou Vincent FireLife ( https://www.youtube.com/channel/UC64bPI5O7r6VYKt9ST-oRvA ), avec qui j’échange régulièrement, mais aussi bien sûr avec mes abonnés, que ce soit par message ou en réel lors de quelques rencontres très sympa que j’ai pu faire.

Ces échanges sont importants car être Youtubeur est une activité très très solitaire. Des heures de préparation, tournage, montage seul.
Je savais qu’une progression significative demanderait beaucoup de travail et de régularité et pour l’instant je m’en sors bien avec 1 vidéo par semaine (des fois 2) depuis 13 mois. Faire plus m’est impossible pour l’instant.

Bref en résumé je suis toujours autant passionné et motivé, j’ai des projets et des idées, et même si c’est dur de tout mener de front (notamment ce site où je ne suis pas assez régulier), je m’accroche et c’est un plaisir.

Alors quels sont mes objectifs ?

Comme depuis le début, le but est de partager ma passion avec application et sincérité sur les limites de mes compétences. Ceux qui me suivent depuis le début ont vu mes progrès dans tous les domaines et je passe beaucoup de temps à me former. Bien sûr, à mesure que ma chaîne grossit, avoir des propositions intéressantes et pertinentes de partenariat avec des marques est un des objectifs. Tester des drones ou des caméras serait une joie mais je n’en suis pas encore là.
Je pense qu’un objectif crédible serait de viser les 10000 abonnés pour l’été prochain (2019). Avoir plein d’abonnés n’est pas un but en soi, mais plus d’abonnés veut dire plus de crédibilité vis à vis des marques et des autres « gros » Youtubeurs (comme ici #BrunoMaltor que j’ai pu interviewer)
Maltor
donc plus d’opportunités de rencontres et de partenariats, plus de tests de matériels, et de tutos, du meilleur contenu (…)

Voilà, en résumé, je m’éclate toujours autant, je suis ravi et reconnaissant de la progression de ma chaîne Youtube, et je vais viser les 10000 abonnés YT pour l’été prochain, et les 1000 followers instagram.
Un grand merci à vous, cette aventure qui me passionne n’est possible que grâce à ceux qui me suivent, j’en suis conscient et reconnaissant, et je m’efforce de vous le rendre en qualité de contenu et en répondant rapidement à tous les messages (ou presque…)

Vous savez tout. A très vite et bougez-vous !!

Cannes : Festival International des Jeux (FIJ)

J’ai pu assister Jeudi 7 Février à une conférence de presse au palais des festivals au sujet du FIJ 2019. Pour ceux qui ne connaissent pas le Festival international des Jeux, il aura lieu du 22 au 24 Février 2019 au palais des festivals de Cannes. C’est tout simplement la plus importante manifestation grand public du marché francophone des jeux de société mais qui s’ouvre également à d’autres univers de jeux : jeux vidéo, jeux de simulation, jeux de construction, jeux d’évasion… On peut y voir, y tester et éventuellement y acheter des jeux. Bref, un bon moment pour les petits et les grands.

La principale nouveauté cette année est que le FIJ accueille la DCL : Drone Champions League (course de drones).
1
C’est en fait un concept très original : La DCL a un jeu vidéo que l’on peut télécharger sur leur site pour y jouer chez soi: DCL – The game.
Les temps des courses sont enregistrés et les 200 meilleurs joueurs de ce jeu vidéo seront invités par la DCL au FIJ pour s’affronter sur un parcours réel dans le palais des festivals avec de vrais drones.
Les équipes de pilotes professionnels vont ensuite choisir parmi les meilleurs pilotes amateurs de ces confrontations ceux qui vont les accompagner sur la saison 2019.
Bref, un moyen totalement nouveau de passer d’un joueur amateur de jeu vidéo sur son canapé, à un pilote professionnel de drone racer.
4
A la fin de la conférence nous avons eu droit à une démonstration impressionnante d’un des meilleurs pilotes au monde. Son drone passe de 0 à 100km/h en 1,6 seconde et monte à 170km/h, de quoi faire un bon trou dans le mur de son salon pour un novice !
5
Merci encore à #cannesisyours de m’avoir invité à cette conférence de presse.
Si vous me suivez sur instagram et twitter (@monsport06), vous aurez les stories en direct de ce genre d’évènements.
J’essaierai d’assister aux courses de drones au FIJ et de les filmer pour vous en faire une vidéo sympa sur ma chaîne Youtube, d’ici là bougez vous !

Les Cinq Terres (Cinque Terre)

Pour ceux qui ne connaissent pas les Cinque Terre, vous avez sûrement déjà vu des photos de ces petits villages italiens colorés accrochés à des falaises en bord de mer. Le parc national (ça, ça veut dire drone interdit…) se trouve environ une heure à l’Est de Gênes.

Snapseed1

Alors je vous explique le principe : Cinq superbes villages sont à visiter et vous pouvez vous y rendre facilement en train, en bateau, ou en randonnée. J’ai choisi de me baser à la grande ville à l’Est : La Spezzia, et de me rendre en train chaque jour à un village, de marcher jusqu’au suivant, et de rentrer en train à La Spezzia. Les trains sont très fréquents.
https://cinqueterre.a-turist.com/fra/cinque_terre_card

Si La Spezzia ne présente pas un grand intérêt car c’est une ville industrielle, un gros port de commerce et une grande base navale, elle a tout de même un centre ville très sympathique avec une belle architecture et des rues piétonnes très animées. C’est dans ce quartier central que je vous conseille de vous loger car il est près de la gare et vraiment très sympa.

A ne pas rater :

Coucher de soleil à Riomaggiore : Riomaggiore est exposé plein Ouest, et se poser sur le port ou sur la digue avec un petit apéro pour admirer le coucher de soleil est vraiment très sympa. C’est aussi l’occasion de prendre de belles photos pendant l’heure qui précède en se perdant dans les petites ruelles pour dénicher des points de vue sympas.

Riomaggiore

Randonnée de Corniglia à Vernazza : Corniglia est le seul village qui n’est pas au bord de la mer mais en haut des falaises. Pas de panique pour les moins vaillants, un bus vous emmène de la gare au village si vous voulez éviter l’ascension des marches (qui reste très faisable même pour des enfants). Ensuite le sentier de Corniglia à Vernazza est très sympa, avec en point d’orgue l’arrivée à Vernazza avec une superbe vue :

Vernazza

Comptez environ 1h30 de marche entre les Oliviers et avec des vues vraiment très belles.

Vernazza

Point de vue sur Manarola : Sur le bord de mer de Manarola, marchez 3 minutes sur la digue vers le Nord et vous aurez une superbe vue sur le village. C’est aussi un excellent spot pour un coucher de soleil. N’hésitez pas à vous balader dans les rues en hauteur de Manarola, montez à l’église et tentez de redescendre par les ruelles à droite, c’est vraiment top !

Manarola

Baignade à Monterosso al Mare : Monterosso a 2 belles plages de sable, sur la plus grande, au Nord, il y a un grand rocher duquel des photos sympas sont prenables. C’est aussi un endroit top pour se baigner.

Monterosso

Les villages autour : enfin, n’oubliez pas les villages autour du parc, notamment Porto Venere qui est magnifique. Ne ratez surtout pas son église fortifiée en hauteur, d’une sobriété et d’une beauté saisissantes, avec l’accès sur une petite terrasse à droite de l’autel, d’où on domine le petit détroit entre PortoVenere et l’île de Palmyria. Passez aussi derrière l’église à droite, et montez aussi sur l’église pour un point de vue top. Le tour en bateau autour des îles près de Portovenere ne présente pas un intérêt fou, sauf si comme moi vous avez la chance d’y croiser une cinquantaine de dauphins…

Portovenere

Si vous avez le temps, les villages à l’Est de La Spezzia valent vraiment le coup : San Terenzo, Lerici, et Tellaro. A Lerici, poussez tout au bout du port pour une vue top.

Voilà pour les quelques conseils. Sachez que cet endroit est vraiment très touristique donc si vous pouvez, évitez Juillet et Août. Même aux vacances de Pâques c’est blindé…L’idéal selon moi sont les mois de Septembre et Octobre où vous aurez beaucoup moins de monde et où la mer est encore bonne.

N’hésitez pas à prendre un pass pour plusieurs jours au niveau du billet de train, cela vous permettra de circuler à votre guise entre les villages, et ce pass comprend l’accès au parc.

Vernazza

Bref, c’est vraiment un endroit magnifique qui vaut la peine d’être visité et si vous voulez des images, vous pouvez regarder mon vlog réalisé exclusivement à la Gopro 7 Black, 

Allez, c’est fini pour cet article, à bientôt et bougez vous purée !

 

Booking.com

Gopro Hero 7 Black

La Gopro 7 Black est donc disponible. Voici les 16 nouveautés qu’elle apporte.

  1. Nouvelle stabilisation Hypersmooth. Cette stabilisation est vraiment impressionnante. Cette stabilisation est supérieure à celle de la gopro 6 en rognant 5% de l’image. Le résultat est bluffant dans toutes les activités. Je l’ai testée dans une vidéo disponible sur ma chaîne Youtube que voici :
  2. Timewarp : la stabilisation permet de faire des hyperlapses (timelapse en mouvement). Ca marche vraiment très très bien. On choisit la vitesse souhaitée et c’est parti. Je vous conseille le *30 qui donne le meilleur rendu niveau stabilisation.
  3. On peut stabiliser en 4K 60fps (en linéaire on reste limité à 2,7K).
  4. On a le choix entre 3 options de stabilisation : Hypersmooth, EIS (celle de la gopro 6), et non stabilisé.
  5. L’audio a été repensé pour mieux gérer les bruits parasites. J’avoue que le son est excellent si on est à l’abri du vent, mais c’est quand même dommage d’avoir à payer si cher l’adaptateur pour brancher un micro externe si besoin…
  6. Il y a un mode portrait : pratique pour diffuser sur instagram par exemple…
  7. Nouvelle interface utilisateur plus simple.
  8. On a enfin un retardateur photo 🙂
  9. Mode superphoto : le mode HDR prend plusieurs photos succésives avec des expositions différentes et les assemble pour en faire une photo qui évite d’avoir des zones surexposées ou sous exposées. L’ennui est que si on est en mouvement rapide, on a du flou avec ce mode HDR vu qu’il prend plusieurs photos. Le mode superphoto utilise donc les données de l’accéléromètre de la gopro pour utiliser ou non le mode HDR. Bref le mode superphoto est fait pour ne rater aucune photo… A tester.
  10. La Gopro 7 est compatible MFI ce qui permet une connexion très rapides avec les appareils iOS. Je confirme.
  11. Livestreaming : on peut envoyer en temps réel les vidéos sur Facebook, Instagram, Youtube… Le paramétrage pour Facebook est très simple, un peu moins pour Youtube mais ça se fait bien quand même. L’idée est excellente et on peut utiliser la stabilisation Hypersmooth pendant le live streaming. Forcément il faut un réseau, soit votre téléphone, soit un autre réseau wifi, donc ne comptez pas livestreamer votre plongée sous-marine… Le gros souci est que ce livestreaming se fait uniquement en 720 p !!! Et ça c’est vraiment dommage. J’espère qu’une mise à jour sera faite au moins vers du 1080p…
  12. Quelques nouvelles résolutions sont disponibles : 1440p/120fps, 960p/240fps, 960p/120fps, 720p/240fps.
  13. Le procésseur (GP1) et le capteur sont les mêmes que sur la Gopro 6, mais on a 1Gb de RAM en plus pour gérer notamment la stabilisation Hypersmooth.
  14. Le karma grip et le Karma drone sont mis à jour pour gérer la Gopro 7. Mais franchement, le karma grip devient inutile avec l’hypersmooth…
  15. L’application gopro sur votre mobile a été améliorée avec la possibilité notamment d’ajouter des données métriques sur votre montage (vitesse, position…).
  16. Timed clips : On peut définir une durée d’enregistrement courte avant de le lancer. Par exemple vous pouvez lancer un enregistrement de 15 secondes, et il s’arrêtera automatiquement au bout de 15 secondes.

 

Voilà pour les nouveautés. Chaque année Gopro nous annonce tambours battant qu’ils ont sorti la meilleure caméra embarquée du monde… Cette année j’ai vraiment été bluffé par la stabilisation et les hyperlapses. Pour de nombreux plans de mes vidéos je pourrai maintenant utiliser la gopro 7 plutôt que mon Lumix G9 et le stabilisateur Feiyu A1000 v2, ce qui est quand même très pratique niveau encombrement…

Enfin, attention tout de même à un point : les gros fichiers (4k/60fps, 1080p/240fps, hypersmooth …) sont enregistrés en h.265 (hevc), qui n’est pas lu par tous les logiciels ou appareils, et que youtube ne gère pas. Il vous faudra donc peut-être les convertir en h.264. Ce logiciel de conversion gratuit fonctionne bien : https://handbrake.fr/

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire. Bougez-vous !

Max

 

 

Pourquoi j’ai choisi le Lumix G9.

Pour ceux qui ne le savent pas, je suis passionné de vidéo mais j’aime aussi beaucoup la photographie. C’est donc un appareil polyvalent que je cherchais il y a deux mois quand je me suis décidé à renouveler mon matériel. Comme j’avais déjà un Panasonic et que l’écran orientable sur tous les axes était un critère important pour moi, j’ai donc commencé par regarder chez Panasonic.
Leur fer de lance en vidéo est le GH5, et leur meilleur appareil en photo était le tout nouveau G9. Alors moi qui fais essentiellement de la vidéo, pourquoi ai-je choisi le G9 ?
Je vais commencer par vous dire les deux principaux avantages du GH5 sur le G9 :
1)Le GH5 a une liste de formats vidéo et de fréquences d’enregistrement longue comme deux bras.
2) Le GH5 peut filmer en 4K UHD 60fps 4:2:2 10 bits avec un débit de 400Mbps et V-Log avec un flux HDMI complet, alors que le G9 fait aussi du 4K UHD 60fps mais en 4:2:0 8bits avec un débit de 150Mbps.

Ce deuxième point est important et fait qu’un viréaste professionnel s’orientera vers le GH5 car la qualité vidéo est significativement meilleure.

Pour ma part, je fais des vidéos pour ma chaîne Youtube, et aussi des vidéos professionnelles mais pas destinées au cinéma. Le débit du G9 me suffit amplement et peu de gens ont l’équipement chez eux pour voir réellement une différence. Si ce second point est important, ça n’a donc pas été un frein pour moi d’autant que la liste des avantages du G9 par rapport au GH5 est conséquente.
En voici quelques points :
La stabilisation du G9 est améliorée par rapport à celle du GH5. C’est bien pour les vidéos et impressionnant pour les photos où on peut prendre des clichés à main levée avec un shutter de 0.5s sans souci :
P1047883

L’ergonomie de l’appareil est top avec non seulement un bon grip mais aussi l’écran sur l’épaule droite comme sur un reflex, que je trouve pratique.
phototrend-panasonic-lumix-g9_body_top_k

L’EVF est tout simplement magnifique avec une magnification de 0.83.
phototrend-panasonic-lumix-g9_body_back_k

La partie photo est vraiment au dessus du GH5 sur de nombreux points que je ne citerai pas tous car je m’intéresse ici plus à la comparaison vidéo. Mais on peut citer le mode pixel shift qui assemble 8 photos prises en une fraction de seconde pour en faire une photo 80Mpx.Le mode rafale à 60ips en AF simple et 20ips en AF continu contre 9ips en AF continu pour le GH5. Un meilleur traitement des couleurs pour le G9.
Trecolpas1

Enfin, tout comme le GH5, le G9 est résistant à la poussière et aux éclaboussures, semble robuste, et dispose des modes 180fps en FHD pour faire de gros ralentis. Il a aussi un double slot SD, une prise micro et une prise casque…
Bref, en résumé, pour mon utilisation semi-professionnelle, le G9 est non seulement un régal à utiliser, mais aussi parmi les meilleurs appareils du moment en photo, et excellent en vidéo.

Lac de Côme

Autant vous le dire tout de suite, cet endroit est magnifique, de vrais paysages de films, au sens propre puisque par exemple quelques scènes du James Bond Casino Royale ont été tournées dans ce château en bord de lac :

Nous sommes dans les Alpes donc les bords de lac sont montagneux, propices aux randonnées de tous niveaux mais aussi aux sorties vélo ou VTT. Dans tous les cas l’effort sera récompensé par des panoramas sublimes sur le lac et les villages qui le bordent :

Selon la saison où vous vous y rendez, le plus difficile sera de garer la voiture. Si vous y allez l’été ne cherchez pas forcément à vous garer sur les villages les plus touristiques car l’idée est de prendre un pass ferry à la journée (15€ par personne pour le pass journée) qui vous permet de prendre les petits ferry autant de fois que vous voulez pour aller en 15 minutes d’un village à l’autre : https://www.bellagiolakecomo.com/bellagio-lake-como-italy/POI-points-of-interest/public-transport-schedule-car-ferry

Le village le plus connu et central est Bellagio :

Il mérite largement une visite de ses ruelles étroites, et de par sa position centrale est un bon point de départ pour prendre le bateau pour les autres villages. Apparemment Georges Clooney y a une maison mais je ne l’ai pas croisé et il ne m’a même pas passé un coup de fil pour me payer un café…

Nous sommes ensuite allés à Menaggio (15 min en ferry) et y avons déjeuné sur une place très sympa en bord de lac à 5 minutes de marche au nord du débarcadère :

Ensuite nous avons opté pour une petite rando en bord de lac de 7km jusqu’à Santa Maria Rezzonico puis retour en bus à Menaggio.

Quoi qu’il en soit les possibilités de visites, balades, randonnées, activités nautiques (la location de bateau est une excellente façon de découvrir le lac, mais vous pouvez aussi louer un canoë ) sont énormes et quels que soient vos choix vous ne serez pas déçus.

Deux remarques utiles :

1) attention il parait que l’été c’est blindé de monde…

2) J’ai fait voler mon Mavic Air. Je n’ai trouvé aucune interdiction particulière en dehors de la loi italienne : En dehors des villes, ne pas survoler de personnes, 70m de hauteur Max et 200m de distance max. Mais faites très attention car il y a beaucoup d’hydravions. Donc si vous voulez faire voler votre drone en plein milieu d’un bras de lac, ça peut être très dangereux.

Booking.com

Gigabyte Aero 15

Pour être bien clair, cet article n’est pas du tout une publicité, je ne reçois rien du tout de la part de la marque Gigabyte.
En tant que grand amateur de montage vidéo, et étant heureux possesseur de caméras 4K (Panasonic Lumix G9, Gopro et Drone DJi Mavic Air), il me faut une configuration informatique qui tient la route.
Depuis 2007, j’ai un iMac et un Macbook. Leur configuration était honorable pour l’époque mais complètement dépassée aujourd’hui d’autant que mon iMac 27″ a rendu l’âme il y a maintenant un an.
Je bidouille donc depuis avec mon Macbook mais aucun logiciel efficace ne peut tourner dessus ou même s’installer donc je suis contraint de me cantonner à iMovie et à des fichiers pas trop lourds, donc 1080p maximum et idéalement 30 images par seconde voire 60 au grand max…
Comme quand je suis en voyage je monte aussi des vidéos, il me fallait un portable. Et à la maison, c’est vrai qu’un bel écran 4K 27″ est agréable pour travailler et vérifier le rendu de mes vidéos. Alors si je veux rester chez Apple et me faire plaisir, ça veut dire un macbook pro à près de 4000€ (Aïe !!), et un iMac à près de 4500€ (Ouille !). Et pour ce prix là je n’ai que de l’usb C sur mon Macbook, pas de slot pour carte sd, pas de carte vidéo me permettant ou permettant à mes enfants de jouer bref, un prix exorbitant pour une connectivité dont je peux m’accommoder mais qui me fait râler…
J’ai donc commencé à regarder ce qui se fait chez les PC et j’ai eu une idée :
Existerait-il des PC portables survitaminés me permettant d’avoir un portable pour les voyages, et d’acheter juste un écran 4K à mettre sur mon bureau pour y brancher le portable quand je suis chez moi. Cette solution a de nombreux avantages, déjà au niveau du coût, mais aussi pour faire du traitement vidéo en multi écrans, ou encore car il existe des écrans qui chargent votre portable en utilisant par exemple l’usb C qui envoie en même temps la vidéo.
Bref cette solution me semble top d’autant qu’après quelques recherches j’ai vu que pas mal de pros l’ont adoptée, que ce soit avec un Macbook ou un PC portable.
Bref il ne me restait plus qu’à trouver le fameux PC portable survitaminé !
Après de longues recherches, j’ai retenu deux options, soit un Dell xps 15, beau, polyvalent, fin, puissant, soit un bon PC de gaming, pas beau, pas fin, mais hyper puissant ! Les retours actuels sur le Dell XPS 15 sont très moyens contrairement à ceux sur son petit frère le xps13 (soucis de clavier, bugs…).
Et puis après avoir épluché les meilleurs PC Gaming (MSI, ASUS…), j’ai découvert le Gigabyte Aero 15.
IMG_6099

Non seulement il remplit complètement mon cahier des charges (connectique pléthorique : usb2, usb3, usbC, HDMI, Thunderbolt, lecteur de carte sd, RJ45 (…),

carte vidéo NVIDIA 1060 ou 1070 pour l’aéro 15x, processeur i7 Kaby Lake, dique dur SSD 512Go…) mais en plus il est plutôt beau, fin et léger pour un PC de gaming (2 cm, 2 kgs)
IMG_6096
, a un rendu des couleurs au top, a un slot vide pour un deuxième disque dur, est d’une marque dont les retours sont très bons niveau qualité et SAV, il est bien fini et agréable,
IMG_6097
a une autonomie réelle d’environ 7heures en bureautique, 4h en usage intensif, et moins de 2h avec de gros jeux vidéos.
Ses défauts? Pour avoir un écran aussi fin, ils ont dû, comme beaucoup de leurs concurrents, placer la webcam en bas de l’écran, ce qui donne une vue pas terrible mais vu que la webcam ne me sert presque jamais, ça ne me dérange pas, la résolution de l’écran n’est « que » de 1920*1080 p, mais pour un écran 15″ ce n’est pas très grave d’autant qu’à la maison il sera relié à l’écran 4K.
Bref, en ce qui me concerne, il est juste parfait et ça y est je l’ai!
Au niveau logiciel de montage, j’utilise DaVinci Resolve 15 et en suis ravi.
Ca y est, je quitte donc Apple. Je vous tiendrai au courant avec articles et vidéos pour vous dire et montrer comment se passe ce retour chez PC, la prise en main de ce Gigabyte Aero 15, et ma prise en main de DaVinci Resolve 15!

Le Gigabyte aero 15X : http://bit.ly/2D0FA4v